Que faire pour vivre d’une manière durable ? Dans ce mini-guide, vous trouverez les 10 conseils écolos à suivre pour rendre votre maison (mais aussi votre hôtel ou votre B&B) plus respectueux à l’environnement… en économisant votre argent !

Une vie durable n’est pas si difficile. Que ce soit votre chambre, votre hôtel ou votre B&B vous pouvez choisir de l’aménager de manière écologique tout en profitant de différents avantages. D’une part, vous faites du bien à l’environnement, en réduisant l’impact sur la planète. D’autre part, vous réduirez vos déchets, minimiser la consommation… et économisez ! Bien sûr, l’idéal serait de reconstruire sa maison en suivant les principes de la bio-architecture en tenant compte de toutes les méthodes amies à l’environnement, le choix des matériaux, l’utilisation des ressources naturelles et d’améliorer le bien-être des gens. Mais ce n’est pas toujours evident de repartir de zéro et reconstruire.

Toutefois, vous avez l’option de vivre un mode de vie durable, de vivre en meilleure santé et d’être responsable vis-à-vis la planète, même sans efforts importants. Il ne vous reste que peu de choses à faire pour rendre vos chambres (ou votre hôtel) éco-durables. Voici les 10 habitudes écolos à adopter tout de suite !

1) Opter pour l’eclairage LED

Ampoules LED
Ampoules LED, photo via pxhere.com

Les avantages des ampoules LED sont tout de suite assurés. Bien que leurs prix initial est un peu plus élevé, mais les ampoules LED vous aident à économiser jusqu’à 90% de plus que les vieilles ampoules à incandescence. Leurs avantages ne s’arrête pas sur leur économie, le LED est connu pour son rendement parfait et ses avantages esthétiques – avoir plus de choix de designs, installer dans votre plafonnier LED par exemple, pour les gens à goût moderne. Voilà comment le LED est un excellent outil pour économiser de l’argent, donner une nouvelle touche à votre maison et aussi d’aider l’environnement.

2) Attention à notre Eau

Cela peut sembler du cliché, mais évidemment cela ne se répète jamais assez : l’eau est une ressource précieuse et ne doit pas être gaspillée. Heureusement, dans notre pays l’eau est un peu plus abondante qu’un autre, mais pourquoi utiliser plus que le nécessaire. De petites habitudes écologiques contribuent à mieux préserver cette précieuse ressource telles que la fermeture du robinet lors du brossage ou pendant le lavage de votre vaisselle. Pour économiser jusqu’à 50% d’eau en plus, il est préférable de prendre une douche au lien d’un bain. Enfin, en installant de simples reducteurs de debit dans les robinets de votre maison, vous pouvez économiser 6 litres d’eau par minute !

3) Optimiser le chauffage

Optimiser le chauffage

 

Pour économiser jusqu’à 10-20% sur votre besoins énergétiques de votre maison, il vous suffit de baisser légèrement la température des pièces. Le saviez-vous ? Avec un mode de chauffage autonome ou un chauffage centralisé, cela aidera beaucoup à minimiser votre impact sur l’environnement. En cas de chauffage en copropriété, il vous suffira de régler les vannes/lames en fonction de votre utilisation réelle de chaque chambre ou bien les fermées au cas de pas besoins. En cas d’un chauffage autonome, il vous suffit de régler le thermostat sur une température inférieure et de régler la minuterie pour chauffer la pièces uniquement lorsque cela est nécessaire.

4) L’oeuil sur l’isolation

Une autre façon de lutter contre le froid sans endommager l’environnement ; optez pour une bonne isolation. Si vous ne cherchez pas de le rénover complètement, vous pouvez toujours amenagez votre interieur : il existe des enduits thermiques à base de gypse, de chaux, d’argile ou de liège et beaucoup d’autres matériaux naturels. Pour blanchir, faites appel à un technicien qualifié qui vous montrera les peintures et vernis écologiques les plus compatibles avec le cycle thermique appliqué.

5) Attentions aux fenêtres et accessoires

Attentions aux fenêtres et accessoires

 

Pour bien isoler, bien sûr, la première chose à considérer sont les fenêtres : votre nouvelle fenêtre vous aidera à réduire vos besoins en énergie de 33%. De plus, dans certains cas en France vous beneficiez d’une reduction de votre taxe d’habitation – le crédit d’impôt tombera à 15 %.

6) Bien éteindre les appareils en mode veille

Comment économiser 11% d’électricité en plus ? Tout simplement, bien éteindre vos appareils qui sont en mode veille. De temps à autre, bien veiller sur vos appareils dans la maison, vos consoles de jeux vidéos ou votre machine à café par exemple. Pour faciliter la tâche, vous pouvez utiliser des multiprises ou bien brancher ces appareils sur un seul disjoncteur.

7) Choisir la bonne classe d’énergie

En parlant d’appareils, il est bon de faire une petite note sur les appareils ménagers. En fait, une grande partie de la consommation domestique moyenne des ménages français est précisément due aux machines à laver, aux laves-vaisselles et aux réfrigérateurs. Lorsque vous choisissez votre nouveau lave-linge ou votre nouveau réfrigérateur, vérifiez la classe énergétique : A +, A ++ et A +++ sont les plus économes en énergie, car ils garantissent des économies plus importantes, à la fois en termes économiques et écologiques.

8) Trier vos déchets

En France, on estime malheureusement que seulement la moitié des citoyens effectuent régulièrement et correctement une collecte séparée. Par conséquent, ces déchets polluent notre environnement et surtout empêche la réutilisation des déchet et réduit l’abondance en ressources aussi. Engagez-vous à créer un emplacement pour trier vos déchets : peut-être à l’extérieur ou sur un balcon et pour mieux éviter des odeurs indésirables, éliminez-les régulièrement. Faites aussi attention a l’huile alimentaire utilisée a la maison ! Si vous les jetez dans les égouts, cela peut causer de sérieux dégâts à l’environnement : il doit être mené aux points de collecte appropriés sur le territoire.

9) Faites votre compost

Faites votre compost

C’est la métaphore parfaite qui représente comment un rejet peut se transformer en quelque chose d’utile. Vous aurez juste besoin de très peu : soit obtenir des composteurs spéciaux, ou utiliser un simple seau sur le fond d’un balcon placé sur une soucoupe pour recueillir tout déversement de liquide. Vous pouvez ramassez les feuilles et les fleurs séchées, les brindilles, les restes de fruits et de légumes, les fruits secs et les coquilles d’œufs et même le papier (à condition qu’il ne soit pas laminé) pour obtenir les résultats souhaités. Après quelques mois, le sol commencera à se former et après un an vous aurez préparé le compost pour vos plantes.

10) Utilisez des détergents écologiques

Même la façon dont vous nettoyez votre maison peut avoir un impact sur l’environnement. Choisissez des détergents écologiques obtenus à partir de matières premières 100% végétales. Si vous avez du temps libre et que vous voulez vous amuser, vous pouvez également essayer l’une de ces recettes de bricolage de détergents écologiques. Vous découvrirez que l’autoproduction de savons pour les soins personnels et ménagers n’est pas si difficile et peut être plus économique !

Aller, commentez ci-dessous pour nous partager vos expériences en bricolages.

 

D’autres articles dans le même thème :

Zéro Déchets pour 1 semaine

Les 20 hôtels les plus étranges du monde

Dormir dans un phare: ici les plus beaux en Europe!