Via Francigena de San Quirico à Radicofani

Dans les collines toscanes, un pèlerinage difficile de découvrir la nature et eux-mêmes.
  • Temps de déplacement: 8 heures

  • Difficulté: Difficile

  • Pourquoi nous l'aimons: arce que les paysages qui nous entourent le long du chemin sont à couper le souffle, comme les vues de la Vallée d'Orcia et ses fameux cyprès.

  • Longueur: 33 km

  • Dénivelé total gagné: 908 m

  • Façon de voyager: à pieds

  • Coût: 0 €

  • Notre conseil: A San Quirico, Toscane, ne manquez pas le Horti Leonini, un exemple parfait de jardin à l'italienne. Perdez-vous dans sa beauté et dans la géométrie des haies....

A San Quirico d'Orcia commence une étape de la Via Francigena, la célèbre route de pèlerinage qui commence à Canterbury et arrive à Rome. Nous sommes dans le cœur de la Valdorcia, dans la province de Sienne, Toscane, 424 m. au dessus du niveau de la mer. San Quirico d'Orcia est un village d'origine étrusque, entouré de collines, de vignes et de bois. Le village est composé par de châteaux et d'églises médiévales, des rues étroites et pittoresques et des fontaines en pierre. En raison de sa position élevée, il est l'un des meilleurs endroits pour voir les beaux paysages du Valdorcia. Pour ceux qui décident de rester dans ce charmant village toscan, vous trouverez ici des hébergement écologiques les plus proches.

 

San Quirico d'Orcia, l'une des caractéristiques des fontaines en pierre
San Quirico d'Orcia, photos de Mirella Bruni via Flickr

Depuis le village, nous descendons vers une station balnéaire populaire, Bagno Vignoni, connu pour sa grande piscine thermale située sur la place centrale. Le vieux village est l'un des endroits les plus attrayants de la Toscane et l'eau chaude a été utilisée à partir de l'époque romaine.

 

Les thermes de Bagno Vignoni
Les thermes de Bagno Vignoni, photos de Manuel Guerra Paz via Flickr

Après deux heures de marche, entre les collines et en passant le fleuve Orcia, nous arrivons à Gallina où nous trouvons le premier point de repos du parcours. Ici, la route devient plus difficile, mais les pèlerins sont récompensés par une vue magnifique sur l'Amiata.

 

Mont Amiata, photos de Dimit®i via Flickr

Au-delà du torrent Formone on suit le bois, dans la montée difficile qui nous conduit à Radicofani, notre destination. Ancienne forteresse, Radicofani a contrôlé pendant des siècles la frontière entre le Grand-Duché de la Toscane et l'État pontifical. Nous sommes à 800 m. au dessus du niveau de la mer et la vue que le village offre est spectaculaire: le Valdorcia, Amiata, les Apennins et nous pouvons également apercevoir les lacs de Trasimeno et Bolsena, attractions qui on peut rejoindre facilement. Le symbole du village est sa forteresse qui se dresse depuis plus de mille ans. La forteresse a une histoire mouvementée, mais elle est fortement liée à la figure de Ghino di Tacco, le bandit gentilhomme nommé dans le Decameron de Boccace et dans la Divine Comédie.

 

La forteresse de Radicofani au coucher du soleil
La forteresse de Radicofani au coucher du soleil, photos de Renzo Ferrante via Flickr

Un parcours difficile qui nous récompense avec les émotions éprouvées devant les sites naturels de la belle Toscane.

 

Image de couverture: Paysage de la Valdorcia, photos de Yosika (happyholiday.travel) via Flickr

Auteur: Chiara Marras